Stage de peinture à l’huile au couteau du 9 au 12 octobre 018 : paysages marins

Classé dans : Stages | 0

 

1e-prix-d-huile

Stage de 4 jours, 6 heures par jour, de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30. Encore 1 place disponible.

Lieu : Margaux-Cantenac (33460)

Thème : paysages marins

Petit groupe de 3 personnes, permettant un accompagnement adapté et personnalisé.

Je serai ravie de vous faire partager mes connaissances sur la technique de la peinture à l’huile au couteau. Elle se pratique dans la peinture fraîche, ce qui demande une rapidité d’exécution, de la spontanéité et de la dextérité. 

Nous travaillerons en atelier.

Dans un premier temps, après une série d’exercices, qui vous permettra de percevoir les sensations du maniement du couteau, et d’acquérir la technique des aplats, je vous proposerai la création d’un tableau en pas à pas, dont le sujet est commun à tous les stagiaires .
Puis vous mettrez vos acquis en application en réalisant un ou deux tableaux dont vous choisirez le sujet.

Vous améliorerez vos connaissances,au cours du stage, en abordant des thèmes tels que la couleur et la composition, nécessaire à votre perfectionnement.

Si ce stage vous intéresse, veuillez me contacter via ce site ou par mail ( moniquedelord@gmail.com). Je vous ferai parvenir alors une fiche d’inscription et je serai ravie de répondre à vos questions.

Tarif : 260 euros

Je me tiens à votre disposition pour davantage d’informations

Mo.de
Suivre Mo.de:

Artiste peintre inscrite à la Maison des artistes, je vis dans la région bordelaise. J'ai perfectionné ma pratique de la peinture auprès de peintres reconnus comme Christian Jequel et Stéphane Ruais. Le premier m’a enseigné et donné la passion pour la technique de la peinture au couteau, le deuxième m’a enseigné le plaisir de peindre dans la nature. Mes sujets de prédilection sont les paysages, réalisés dès que je le peux, sur le motif. J’essaie de transmettre les émotions que je ressens en restituant la beauté de la nature, et sensibiliser ainsi mes visiteurs à la fragilité de notre planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *